Solanum un Jour ! Solanum Toujours !! Index du Forum Solanum un Jour ! Solanum Toujours !!

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Acte XIII : Diabloras

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Solanum un Jour ! Solanum Toujours !! Index du Forum >>> La Genèse >>> Chroniques des Solanum
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Milsyka
Modérateur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2014
Messages: 219
Masculin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 16 Sep - 14:44 (2014)    Sujet du message: Acte XIII : Diabloras Répondre en citant

Acte XIII : Diabloras




Chichi décida de m’accompagner jusqu’au temple Belfist. Non qu’elle douta que je puisse ramener le corps de Ralf, mais mon cauchemar semblait l’inquiéter. Ou plus précisément l’état dans lequel il m’avait laissée. Elle craignait que je ne sois complétement concentrée si je devais faire face à un quelconque danger. La différence entre la vie et la mort tient parfois à peu de chose dans un monde hostile.

Pour une fois mes craintes furent injustifiées. Nous arrivâmes à Belfist sans encombre. Le corps de Ralf était là ou je l’avais laissé. Si bien que nous furent rapidement de retour à Juno. Chichi prit congés en prétextant qu’elle devait voir Loraine, sans préciser le motif de cette rencontre. Je décidais de me rendre chez le Capitaine Véron sans tarder. Je n’avais qu’une chose en tête, mettre un terme à cette mission.

Le Capitaine demanda à trois de ses hommes de détacher le corps de Ralf du cheval et de l’emmener chez le Général. Je craignais qu’il me demande de l’accompagner encore une fois, mais apparemment ce n’était pas prévu. Il me fit juste remarquer que j’avais mis beaucoup de temps à revenir à son gout. « La prochaine fois vous n’aurez qu’à envoyer vos hommes, ils feront certainement mieux ! ». Cette phrase résonna dans ma tête, mais ne sortit pas de ma bouche. Inutile d’attiser la situation, j’avais des choses à me reprocher. Profil bas. Il semblait presser de se rendre chez le Général et me libéra donc rapidement. Une bonne chose.

Aussitôt après je me rendis au quartier général des Solanum. Là je filais dans la première chambre disponible et m’allongeais encore habillée sur le lit, sans même le défaire. Dormir. Je ne souhaitais que cela, pour reposer mon corps et mon esprit mis à rude épreuve depuis mon départ. Mon sommeil fut profond et réparateur, car je me réveillais plus déterminé que jamais à prendre mon destin en mains. Ces loups voulaient me hanter ? Ils allaient comprendre que désormais ce serait moi leur cauchemar. Discrètement je pris quelques provisions. Sur la grand table, là où les plans de bataille se faisaient, j’aperçu des parchemins de Retour. Je ne sais pas si à cet instant une intuition me guida, mais j’en mis un dans ma poche. Sans me faire remarquer je quittais l’endroit. Je pensais que mon maitre ne serait pas d’accord avec cette expédition punitive, dont la seule motivation était la vengeance. Alors autant ne pas à avoir à se justifier et s’éclipser dans le plus grand silence.

J’avais quitté Juno en direction du Nord-Est depuis un certain temps lorsque je les aperçu. Une véritable meute. Que dis-je ? Une horde ! J’étais parti sans mon cheval pour ne pas attirer les soupçons. . Chacun penserait que si mon cheval était à l’écurie c’est que je ne devais pas être bien loin. A mon grand étonnement j’étais d’un calme absolu. Mon détour rapide chez le Grand Maitre des guérisseuses juste avant de quitter Juno n’y était certainement pas étranger. Il m’avait enseigné un nouveau sortilège, le Bouclier de Mana. Ce bouclier, si invisible fut-il, allait me protéger et me permettre d’anéantir ces créatures. Je m’avançais donc vers eux, sans crainte, sure de mon fait. Les flèches s’enchainaient. Les loups morts ne se comptaient par dizaines. Une certaine ivresse commençait à m’envahir lorsque soudain il apparut. Comme sorti de nulle part, par enchantement. Un monstre, gigantesque. Des cornes, des ailes, une carapace de la couleur des enfers. Le sol trembla sous ses pas. Comment qualifier ce qui suivit ? De l’audace ? Ou bien de la stupidité ? Quoiqu’il en soit, sans réfléchir un seul instant, je décochais une flèche sur ce monstre. Elle se brisa sur sa carapace. Je continuais avec une Flèche de Lumière. Elle le toucha mais sembla davantage l’énerver que le blesser. A grandes enjambées il fondit sur moi et me frappa d’un violent coup de griffes. Le bouclier ne sembla pas exister et je fus projeté plusieurs pas en arrière, tombant à la renverse. Le temps de me relever, un second coup me fit une plaie au ventre. Heureusement mon armure en atténua la gravité. Ce combat semblait très mal engagé, pour ne pas dire perdu. Alors dans un réflexe de survie, j’utilisais le parchemin de Retour. Celui-ci me fit disparaitre au moment au le monstre allait porter une nouvelle attaque.

Je réapparaissais aussitôt au bout milieu de la place de Juno. Chichi et Loraine se tenaient là, comme dans l’attente de mon arrivée. D’ailleurs mon apparition soudaine ne sembla pas les surprendre.

-« Alors Milsy ? » demanda Chichi, « on dirait que tu as vu le grand méchant loup ?... »

-« Heu… mais comment savez-vous… », mais je n’eut pas le temps de finir ma phrase

-« Tu as encore beaucoup à apprendre jeune Milsyka » poursuivit Loraine « Nous en avons d’ailleurs discuté avec Chichi, et nous sommes arrivés à la même conclusion : qu’il était temps que tu la rencontres. »

-« Qui ? »

-« Je vais t’expliquer en chemin… viens avec moi. » répondit Loraine.

Chichi nous regarda nous éloigner. Pourquoi tout ce mystère ? Comment avaient elles su ? Oui j’avais encore beaucoup de choses à apprendre, cela ne faisait aucun doute.

-« Mais où allons-nous ? » demandais je à Loraine tandis que nous approchions d’Etéal.

-« Nous allons à Mérak. Le moment est venu pour toi de rencontrer la Grande Magicienne Minéarm. »

-« Qui ça ? »

-« Minéarm détient les connaissances de la genèse du monde. Lorsqu’elle t’aura parlé, tu sauras ce qu’est ce monde, la place que tu dois y tenir. Tu sauras aussi ce qu’est le monstre qui t’a attaqué. Tu auras les réponses pour comprendre ce qui se joue ici. »

-« Mais comment savez-vous pour le monstre ? ».

Pour seule réponse je dus me contenter d’un léger sourire.


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar 16 Sep - 14:44 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Solanum un Jour ! Solanum Toujours !! Index du Forum >>> La Genèse >>> Chroniques des Solanum Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo